1599 route des Andelys La-Neuville-Chant-d'Oisel
+33 (0)2 35 80 19 71 / +33 (0)6 03 01 80 83
contact@laparenthese-normande.fr
Ouverture de l’Historial Jeanne D’Arc à Rouen
Ouverture de l’Historial Jeanne D’Arc à Rouen

La métropole  Rouen-Normandie a ouvert un lieu dédié à la mémoire de Jeanne d’Arc ce lundi 23 mars 2015.

Le bâtiment qui accueille cette exposition est situé dans l’Archevêché de Rouen, là même où se sont tenus les deux procès de Jeanne la Pucelle. Le premier procès, celui que nous connaissons le plus pour son issue cruelle s’y est tenu en 1431 et verra l’évêque de Beauvais, Mgr Pierre Cauchon condamner Jeanne à être brûler vive à l’âge de 19 ans. Le second procès a été instruit en 1456 par Jean Juvénal des Ursins qui conclura par la réhabilitation de Jeanne d’Arc.

La présentation est extrêmement originale. Le visiteur suit le procès en réhabilitation de Jeanne et passant de salle en salle il visite à la fois l’Histoire et le lieu. Attention c’est dense ! Le procès est projeté sur les murs des salles et entraîne le visiteur en plein xv° siècle. C’est original et réussi. Cette visite demande aussi une organisation sans faille puisque la visite s’effectue en groupe et est cadencée par la projection de ces différents films. Acceptez cette contrainte ! Elle est la condition d’une séquence réussie.

On passe après cette séquence brillante à une présentation du mythe Jeanne d’Arc mais, Oh comme cela est bizarre en terre socialite, la canonisation de Jeanne est complément oubliée !? (Voir ci dessous).
La question de savoir comment une gamine de 13 ans a pu entraîner les troupes du Roi de France vaincre celles du Roi d’Angleterre n’est pas abordée. Imaginez Philippe Saint André, remplacé toute chose égale par ailleurs, par une fillette de 9 ans, amener les rugbymens français vaincre le XV de la rose à Twickenham ! Nulle doute, cela poserait interrogation !

A la fin de la visite vous pourrez, à ce moment plus librement, visiter quelques très belles parties de l’archevêché en particulier la Salle des Etats et la chapelle d’Aubigné datant du XVIII° siècles. La visite des bâtiment permet l’accès à des vues imprenables sur Rouen. Profitez-en !

Adresse :

Historial Jeanne d’Arc
7, rue Saint-Romain
76 000 Rouen

Site internet : www.historial-jeannedarc.fr

Horaire :

Du 1er octobre au 31 mai :
Du mardi au dimanche : 9h45 – 19h45 (départ de la dernière visite à 18h00)
Du 1er juin au 30 septembre :
Mardi, mercredi, jeudi, dimanche : 9h45 – 19h45 (départ de la dernière visite à 18h00)
Vendredi et samedi : 9h45 – 20h45 (fermeture des caisses à 19h00)

Tarif :

Il est proposé un tarif « Tribu » à 26 € TTC pour 4 personnes comprenant 2 entrées adultes et 2 entrées jeunes de moins de 18 ans. Tout enfant supplémentaire doit s’acquitter d’un ticket à tarif réduit.
Billet COUPLÉ combinant Historial Jeanne d’Arc – Panorama XXL (avec une validité de 48h) :
-Tarif adulte : 16,00 € TTC
-Tarif enfant (à partir de 6 ans et de moins de 18 ans) : 11,00 € TTC
-Tarif tribu (2 entrées adultes et 2 entrées jeunes de moins de 18 ans) : 44,00 € TTC

Sainte Jeanne d’Arc :

Le 27 janvier 1894 Jeanne est déclarée « vénérable » par Rome. Mais il faudra attendre le 18 avril 1909 pour la béatification de Sainte Jeanne d’Arc à Saint-Pierre de Rome et le 30 mai 1920 sa canonisation c’est-à-dire son inscription sur la liste des saints de l’Église catholique.
Sainte Jeanne d’Arc fut canonisée en 1920, quatre siècles après sa mort et à la fin d’une longue polémique entre ceux qui, comme l’historien Michelet, célébraient en elle la fille du peuple de France et ceux qui, avec les Évêques d’Orléans, en commençant par Mgr Dupanloup, voyaient surtout en elle une vraie fille de l’Église. Les temps du procès, de béatification et de canonisation furent des temps de luttes anticléricales: expulsion des religieux et loi de Séparation de l’Église et de l’Etat, en 1905. »

Jeanne: « Messire Dieu, premier servi »

 et

« Dieu fait ma route » 

Lors de son jugement:

« Ne te chaille pas de ton martyre. Prends tout en gré, Dieu t’aidera; tu t’en iras par grande victoire au Paradis » (Ses voix)

Comments are closed.